Stop à la boulimie


Voulez-vous GUÉRIR de la boulimie
SANS ALLER VOIR UN PSY  &
SANS MÉDICAMENTS ?

Que diriez-vous d'une méthode 100% naturelle qui agit au niveau du cerveau à la source de vos émotions et vous permet enfin de sortir de la boulimie ?

Les situations suivantes vous sont-elles familières ?

Tout cela,
ce sont les symptômes de la boulimie.

La bonne nouvelle est que
tout cela peut s‘arrêter très vite !

Lille le

Bonjour,

Je m’appelle Laetitia Jacques. J’ai souffert de boulimie pendant plus de 10 ans. Avec l'aide d'un ami chercheur en psychologie des troubles du comportement, nous avons mis au point une méthode 100% naturelle que j’ai pratiquée seule pour me guérir. Cette méthode, vous pouvez la pratiquer vous aussi, seule chez vous, pour éliminer définitivement et rapidement (en quelques jours seulement) votre boulimie. Cette méthode agit au niveau du cerveau directement à la source de vos pulsions boulimiques. Cette méthode est naturelle, sans accessoire, ni gadget…

Auteur
signature


Vous pensez certainement qu'il est IMPOSSIBLE de guérir

Vous avez raison… Je me disais exactement la même chose, avant...

En effet lorsque moi-même, j’ai entendu parlé des dernières découvertes en matières de neuropsychologie faites ces dernières années aux Etats-Unis, j’étais d’abord sceptique.

J’avais déjà essayé d'autres méthodes pour sortir de la boulimie.
J’étais fatiguée et frustrée car rien n'avait marché. J’avais même commencé à perdre espoir et à me dire que je devrais vivre avec ce handicap toute ma vie…

 

Mon histoire

J’ai souffert de boulimie pendant des années. Pendant plus de 10 ans, je suis passé à côté de ma vie.

Tout ça a commencé quand j'étais jeune. Mes parents étaient assez exigeants et voulaient que je réussisse mes études coûte que coûte. J’étais donc forcée d'étudier pendant des heures chez moi après l'école. Je n'avais pas beaucoup d’amis parce que mes parents m'empêchaient de les voir afin de pouvoir étudier.

Résultat, mes loisirs se limitaient à la solitude entre les quatre murs de notre maison. Et très tôt le mécanisme pour avoir un peu de répit fut pour moi de développer de mauvaises habitudes alimentaires. Je mangeais pour me sentir mieux et non parce que j'avais faim. Très vite mes parents m'ont fait remarquer que je prenais du poids et qu'il fallait que j'arrête de manger de la sorte. Le problème c'est que je n'arrivais pas à m'arrêter de manger. La nourriture était devenue une échappatoire à cette solitude que je vivais très mal. Très vite je me suis rendu compte que je pouvais manger des heures à condition de me faire vomir ensuite. Manger me permettait de casser l'ennui. Et vomir faisait que mes parents ne se rendaient compte de rien. Ma boulimie était née.

Je n'en veux pas à mes parents. J'étais une excellente élève. J'ai raflé tous les premiers prix. Et eux essayaient de me protéger pour que j’assure mon avenir. Mais il est évident que ce traitement m'a privé d'une partie de la jeunesse. Ce fut quand j'ai commencé mes études de médecine bien plus tard à l'université que j'ai compris le mal dont je souffrais.

J'ai alors cherché de l'aide. Je me suis mis à faire le tour des thérapeutes, des médecins, des hôpitaux. Cela me faisait du bien de parler de mes problèmes à tous ces thérapeutes que j’ai vus, mais dès que j'étais de retour chez moi, je retombais dans mes mauvaises habitudes alimentaires.

Je me suis aussi rapidement rendu compte que tous ces « spécialistes » que je voyais ne m'apportaient en définitive aucune aide. J'ai alors compris que la seule personne dont je pouvais attendre de l’aide n'était que moi-même. En même temps cette maladie me faisait très peur. Car j'avais compris que ma boulimie était devenue aussi une soupape à mon stress. Je ne savais pas qu'il y avait beaucoup plus que cela derrière ce mal qui m'habitait. Mais je comprenais en même temps que c'était une drogue, une façon de vivre et qu'il serait très difficile de m'en séparer.

Mais en dehors de ces intuitions, je ne savais absolument rien de l'interaction entre les blocages émotionnels et les troubles alimentaires. Je ne connaissais rien du fonctionnement du cerveau. Et tous les psychothérapeutes, psychologues, psychiatres à qui je m'adressais avaient beau connaître plus ou moins la relation qu'il y avait entre ce mal et le cerveau émotionnel, personne n'était capable de m'en guérir. Personne n'avait de système pour opérer un déconditionnement émotionnel valable et rapide.

J'ai consulté toutes sortes de spécialistes et aussi des ostéopathes, des homéopathes, des masseurs, J'ai même suivi des cours de yoga. J'ai vu des spécialistes des hormones, j'ai essayé toutes sortes plantes naturelles. J'ai dépensé des milliers d'euros et passé des centaines d'heures pour trouver une solution. J'ai fait des centaines de kilomètres pour visiter tous les spécialistes que j’ai vus mais sans succès…
Rien ni aucune méthode n’arrêtait ma boulimie.

Je me suis mis à lire beaucoup, énormément. J’ai lu des tonnes de livres sur le sujet. Mais pour être honnête avec vous, ces livres m'ont juste appris au mieux à gérer mes pulsions mais jamais à m’en débarrasser. C'est à ce moment-là que j’ai croisé un ami chercheur qui avait mis au point une méthode pour se guérir seul sans l’aide d’un thérapeute de nombreux troubles du comportement. Je lui ai parlé de ma boulimie et il m’a dit que le sujet l’intéressait car cela relevait du même mécanisme que d’autres addictions que des personnes avaient traité avec succès, grâce à sa méthode. En travaillant ensemble, nous avons adapté sa méthode pour mettre au point un système qui a fonctionné pour moi et qui m'a permis de me libérer entièrement de cette addiction en quelques jours seulement.

Maintenant laissez-moi vous dire que je sais que vous souffrez énormément et que vous avez certainement tout aussi énormément envie de guérir. Mais sachez que sans casser le conditionnement mental et les blocages mentaux qui sous-tendent ce mal, vous échouerez toujours et ce quasi sans exception.

Aussi forte soit votre envie de guérir, c'est toujours votre conditionnement mental inconscient qui finira par prendre le dessus de vos désirs. Parce que vos blocages mentaux conditionnent tous vos gestes.

La méthode que je vous propose s’inspire des récentes découvertes révolutionnaires de l’imagerie cérébrale pratiquée sur des patients souffrant de troubles psychologiques. Ces patients avaient suivi un traitement naturel qui les avait guéris en effaçant la trace de leurs traumatismes dans leur système limbique. Le système limbique pour simplifier, c’est votre cerveau émotionnel.

Dans la boulimie, tout se passe au niveau de votre cerveau émotionnel, irrationnel, et la solution se trouve dans une action au niveau de ce cerveau émotionnel et irrationnel.

Mon ami m’a fait découvrir cette merveilleuse technique dont des chercheurs américains en neuropsychologie ont commencé à parler dans la presse spécialisée, il y a seulement quelques années. Ces chercheurs expliquaient la façon dont l’anxiété prenait sa source dans notre cerveau émotionnel et comment ils avaient modifié des techniques destinées au départ à aider les victimes de graves traumatismes psychologiques pour pouvoir éliminer définitivement la boulimie chez les personnes qui en souffrent.

Nous avons ensuite passé une année à adapter leur travail pour en faire une méthode que je pouvais utiliser seule chez moi, sans l’aide d’un psychologue.

Sophie :

J'ai 25 ans et, depuis l'âge de 15 ans, je souffre de boulimie. J'ai longtemps cru que les troubles alimentaires disparaîtraient une fois que j'aurai fini mon adolescence. Et je me suis trompé. Cela fait 10 ans maintenant que je me fais vomir plusieurs fois par jour. 10 années que je cache mon mal et que je n'en parle à personne de peur que les autres s'enfuient de dégoût si je leur dis que je me fais vomir tous les jours. Dix années à vivre avec cette honte. Je n'en parle pas car j'ai peur, peur du rejet, de l'incompréhension, peur de décevoir l'autre. J'essaie de faire croire aux autres que je suis forte, que tout va bien, que je suis heureuse. Je suis terrifié par le jugement des autres. J'ai essayé de me retenir, de ne pas me faire vomir mais je n'y arrive pas. Je n'en peux plus. Aidez-moi ...

Cette méthode est 100% naturelle, sans médicament, sans aucun gadget ni accessoire.

Cette technique ne demande que peu d’effort et libère votre corps et votre esprit de vos pulsions boulimiques de façon naturelle. Cette technique n’a rien à voir avec de l’hypnose, ou avec une psychothérapie à la mode. Cette technique ne ressemble pas du tout aux autres techniques qui essaient de vous apprendre à gérer vos pulsions. Cette technique n’a rien à voir avec les méthodes de conditionnement positif que j’ai essayées moi aussi, sans succès.

Cette technique est réellement nouvelle, différente, exceptionnelle, efficace, rapide et tellement facile…

Je fus étonné de la vitesse à laquelle j’ai récupéré, et comment mon état d’esprit se mit à changer du tout au tout. Et tout cela incroyablement rapidement, en quelques jours seulement. Je n’avais pas cherché à contrôler ou à apprendre quoique que ce soit. J’avais tout simplement éliminé mes pulsions boulimiques à la source, totalement, définitivement !

Cela fait plusieurs années maintenant que je ne souffre plus de boulimie

Je n’ai plus du tout de pulsions boulimiques. Je mange normalement et je ne me fais plus vomir. J'ai réalisé mes rêves et je vis une vie normale. Ma vie n'est plus affectée par cette honte. Je fais face aux épreuves de la vie normalement, sans angoisse particulière, sans compenser par la nourriture. En fait j'ai retrouvé l'état de santé normal qui était le mien avant que la boulimie ne vienne jeter son voile noir sur ma vie, il y a bien des années.

Et pourtant je n’ai pas changé ma vie. Je ne cherche pas à éviter quoi que ce soit. J’ai tout simplement et naturellement repris le contrôle des choses, de ma vie, des événements.

Je me souviens juste que dans le passé, j’ai eu un problème de boulimie. Mais c’est du passé. C’est fini. C’est loin, comme une très vieille histoire. C’est comme dans une autre vie. C’est parce que j’en suis sorti définitivement que j’ai décidé de partager cette méthode avec vous.

Je vais vous expliquer comment à votre tour utiliser cette méthode extrêmement puissante seule chez vous immédiatement pour vous sortir définitivement de votre boulimie…

"La Boulimie :
Les 7 erreurs à éviter !"

Mini-livre GRATUIT !

En attendant de mettre en pratique la bonne méthode pour sortir définitivement de votre boulimie et éliminer vos pulsions alimentaires, il y a toute une série de comportements et de croyances à éviter absolument pour calmer votre état et ne pas aggraver la boulimie dont vous souffrez.

Quand vous souffrez de boulimie, vous êtes souvent amené à adopter toute une série de comportements et à être la victime de certaines croyances erronées.

Certains de ces comportements et de ces croyances sont des erreurs à éviter absolument pour pouvoir vous en sortir car au mieux elles ne vous aideront pas et au pire elles risquent de renforcer votre état boulimique.

Ces erreurs sont malheureusement des comportements et des croyances que nous adoptons souvent naturellement pour faire face alors que nous devrions souvent faire le contraire pour commencer à traiter notre problème.

En évitant de faire ces erreurs, vous vous placerez dans les conditions optimales pour mener à bien la méthode que je vous propose pour éliminer définitivement la boulimie dont vous souffrez.

Ces erreurs à éviter sont détaillées dans mon mini-livre que vous pouvez recevoir gratuitement.

Vous désirez recevoir Gratuitement & Sans Engagement le mini-livre "La Boulimie. Les 7 erreurs à éviter !"

Le Mini-Livre : Les 7 erreurs à éviter !

Livre gratuit !
Recevez le mini-livre gratuit

Prénom:
Nom:
Email:

 

Pourquoi cette méthode n’est pas une méthode de plus

La méthode que je vous propose n'a rien à voir avec tout ce que vous avez pu lire jusqu'à présent comme système pour soigner la boulimie et les troubles du comportement alimentaire. Il ne s'agit pas d'une méthode pour vous reconditionner à penser autrement comme je l'ai trop souvent vu.

Il ne s'agit pas de la Xème méthode d'hypnose ou d'un nouveau procédé de relaxation orientale, ou d'une technique inspirée des thérapies du « New Age ».

Cette méthode ne demande que peu d'efforts même si cela peut vous sembler utopique !

Elle utilise tout simplement les toutes dernières découvertes des neurosciences faites au cours de ces dernières années.

La méthode que je vous propose permet d'aller directement toucher à la source, dans le cerveau, les facteurs de pulsion boulimique et de les éliminer grâce à une technique 100% naturelle et très simple.

Sans médicaments, même naturels comme certaines plantes, sans gadget, et sans vous obliger à modifier votre alimentation ou vos habitudes de vie comme je l’ai aussi trop souvent lu !

La plupart des personnes qui me contactent par email sont souvent désespérées car elles souffrent depuis des années de boulimie et ont généralement essayé de nombreuses méthodes et toutes sortes de régimes pour y mettre fin, malheureusement sans succès. Elles finissent souvent par croire qu'elles devront vivre avec ce mal et qu'elles n'arriveront pas à s'en débarrasser.

Véronique :
« J’ai 20 ans. Je suis grosse. Je n'arrête pas de manger depuis que j'ai 14 ans. Chaque fois que je rentre en crise, je dois manger absolument tout ce qui me tombe sous la main. Alors je mange du pain, des bonbons, des gâteaux, de la viande, des pâtes... Je mélange tout dans n'importe quel ordre. Je dois me sentir pleine. Mais ensuite très vite je suis envahie par la honte, la honte de mettre goinfrée comme un porc. Si au moins je pouvais vomir toute cette nourriture mais je n'y arrive pas. Résultat j'ai grossi. Je pèse 80 kilos. Je veux maigrir. Comme j'ai honte de mon corps, je reste enfermée chez moi. Je ne sors plus, je ne vois plus mes amis. Je n'ai pas le courage de faire du sport. Je suis jeune et je suis en train de louper toute ma jeunesse. Je voudrais retrouver mon corps, celui qui se trouve en dessous de toute cette graisse. Qu'en pensez-vous ? »

Pourquoi les autres méthodes se trompent

De nombreuses méthodes vous expliquent que vous devez restructurer votre approche mentale de façon positive. Ces méthodes s'inspirent des approches psychologiques issues des thérapies cognitives et comportementales. Ces méthodes de restructuration de votre mode de pensée sont longues et pénibles et leurs résultats sont trop souvent faibles voir quasi inexistants.

Ces méthodes vous proposent de réapprendre à vivre autrement. Mais comme tout apprentissage, c’est long, très long, trop long. De plus elles ne tiennent pas compte d’un élément majeur. Vous n’êtes pas totalement aux commandes parce que c’est l’angoisse qui s’est insérée dans votre cerveau qui a pris les commandes.

Essayez d’adopter un comportement conditionné positif qui viendrait remplacer votre comportement conditionné négatif, voici ce que vous proposent ces méthodes. Mais cela ne marche pas car il faut guérir quelque chose au niveau de votre système limbique, c’est-à-dire votre cerveau émotionnel. Tout part de là. Et rien ne peut être fait autrement…

De plus, fait aggravant, le reproche qu'on peut faire à toutes ces méthodes est qu'elles sont dans le contrôle. Or le contrôle de notre mode mental est la pire des choses sur le long terme. Essayer de contrôler ses pensées négatives et ses pulsions boulimiques en permanence est extrêmement fatiguant et usant. J'en sais quelque chose pour avoir essayé pendant plus de 10 ans et sans succès probant. Le résultat au bout du compte est trop souvent une grosse rechute lorsqu'un jour nous sommes face à des situations de vie difficiles et que nous voyons notre bel édifice d'autocontrôle s'écrouler subitement sous nos yeux. Contrôler notre mode de pensée mental revient à placer un bouchon sur un tuyau qui contient de l’eau sous haute pression. Cela tient aussi longtemps que le bouchon tient. Mais le jour où le bouchon saute, je vous laisse imaginer les dégâts.

J'ai été moi-même, suite à l’utilisation de ce genre de méthode, victime de ce type de rechute dans la boulimie qui arrive un jour sans prévenir.

De plus le contrôle va dans le sens du renforcement de l'anxiété. Le contrôle est l'attitude que nous adoptons tout naturellement devant l'anxiété.

Nous aspirons tous à pouvoir vivre simplement sans nous poser mille questions, en étant nous-mêmes, sans nous inquiéter de tout, en nous débarrassant de ce fardeau immense des pensées négatives et de l’anxiété qui pèse sur nous. Ce contrôle permanent est comme une armure trop lourde et inconfortable que nous traînons partout. Nous avons envie de vivre dans la légèreté et de sortir de cette carapace que nous avons dû adopter à contrecœur pour nous protéger.

La méthode que je vous propose ne demande quasi aucun effort et vous libérera en quelques jours où vous l'utiliserez seul(e) chez vous - de ce fardeau que vous traînez depuis trop longtemps.

Vous allez pouvoir redevenir
comme avant...

et être enfin débarrassé(e) de cette boulimie et de vos accès boulimiques
qui empoissonnent lentement votre vie

D’abord laissez-moi vous expliquer où se situe le problème des pensées et des ruminations cycliques qui caractérisent la boulimie…

D'où provient votre boulimie ?

L'angoisse

Souvent les pulsions boulimiques ont commencé à envahir le mode mental des personnes boulimiques durant une période de leur vie où elles ont été soumises à un stress intense ou un changement de vie important même si parfois ce changement était pourtant positif : l’adolescence, l'arrivée à l'université, un déménagement mal vécu étant jeune et qui coupe de son cercle d’ami(e)s, le fait de quitter la maison de ses parents, l'arrivée d'un enfant, un nouveau travail, une maladie, un procès, un mariage, etc. Chez d'autres, la source remonte à des traumatismes mal vécus durant l’enfance : divorce, mauvais traitements, décès d‘un parent et même pire…

Mais quoi qu'il en soit, cela n'a pas grand intérêt. Connaître la cause de votre boulimie ne nous aide pas beaucoup. Cela vous étonne ou vous choque ? Laissez-moi vous éclairer. Pourquoi ? Parce que seule la solution nous intéresse et parce que quelque soit l’origine ou la cause de votre boulimie, la méthode que je vous propose est la même. Le problème n’est pas de déterminer l’origine exacte mais d’agir sur la partie du cerveau qui en est responsable !

Êtes-vous seul(e) à souffrir de boulimie ?

Je pourrais vous expliquer que vous n'êtes pas seul(e) à souffrir de boulimie, que la boulimie est un mal très répandu.

Que 2% de la population féminine générale et 4 à 8 % de la population féminine étudiante (soit environ 220 000 femmes jeunes) souffrent de boulimie en France. Qu’1 cas de boulimie sur 10 est masculin.
Que dans 70 % des cas les boulimiques gardent un poids normal.
Que l'âge de début se situe souvent soit à l'adolescence soit vers 18-20 ans.

Je pourrais vous parler des facteurs à risque comme l'âge, les habitudes alimentaires, l'utilisation de certains médias et l'état civil des parents… Je pourrais vous dire que le jeune âge est un facteur de risque non négligeable, que l'habitude de manger en solitaire multiplie le risque par trois, que la lecture des magazines féminins multiplie le risque par deux et que le fait d'avoir des parents divorcés, séparés ou veufs double aussi le risque d'apparition de la boulimie.

Savoir « pourquoi » ne sert à rien !

Trouver le « pourquoi » et les raisons… Ce sont tant de pistes que j'ai mis des années à explorer moi-même. Cela m'a pris énormément de temps et cela ne m'a servi à rien du tout ! Alors je vais vous épargner cette perte de temps. Je vais vous épargner ces pistes qui ne créent en vous que de l’espoir trop vite entaché de désespoir.

Même si c’est réconfortant de savoir pourquoi, cela n'a absolument aucun intérêt pour vous guérir de votre souffrance ! L’étude de tous ces facteurs plus ou moins à risque, ne fait qu'alimenter la machine de la peur qui sommeille en chacun de nous. Cela ne sert à rien car la solution est la même pour tous. Car la solution au travers de la méthode que je vous propose, va chercher le mal directement à sa racine et n'essaye pas de démonter l'histoire de votre vie, ni la façon dont vous avez construit une personnalité boulimique pour faire face aux difficultés de la vie. Ma solution est simple car elle va à la source, directement, sans s'embarrasser de toute cette dialectique psycho/médico/sociale fatigante et en définitive sans grand intérêt, si ce n’est un certain réconfort.

Marie :
Après la naissance de mon premier enfant, j'ai arrêté de travailler. Je ne pensais pas que j’allais m’ennuyer à ce point en restant comme cela à la maison. Et c'est là que j'ai commencé à grignoter un peu, beaucoup et puis à la folie. J'ai très vite découvert le vomissement. J'étais seule chez moi avec mon bébé et je m’ennuyais. Je m'achetais plusieurs desserts et je les mangeais les uns derrière les autres. Ensuite je me faisais vomir. Je n'ai jamais rien dit à personne, ni à mon mari. Personne ne sait ce que je fais. J'ai aussi honte de toute cette nourriture gaspillée. Personne ne se rend compte de rien car grâce à mes vomissements je ne prends pas de poids. J’ai l'impression que je vais devoir vivre avec cette maladie jusqu'à ma vieillesse. J'ai très peur que quelque chose ne soit pourri en moi génétiquement et que dès lors je transmette ce mal à mon enfant…

 

Le cercle vicieux de la boulimie

Cercle vicieux de la boulimie

Laissez-moi vous expliquer le cycle de la boulimie chez une boulimique que nous appellerons Isabelle…

Isabelle souffre de boulimie. Lors d'une crise de boulimie, la seule chose qui compte pour elle, c’est d’ingurgiter la plus grande quantité de nourriture possible.

Immédiatement après sa crise de boulimie, Isabelle commence à s’en vouloir. Des sentiments et des idées de honte et de dégoût montent en elle : « je suis un porc... Je suis dégoûtante... Je suis faible... Je me dégoûte... Je me hais... Comment ai-je pu recommencer... Je suis si grosse... Je ne serais jamais mince... Je ne me supporte plus... C'est sans espoir... ».

Quelques heures plus tard, Isabelle décide de se reprendre en main. Elle se met à lire frénétiquement le dernier régime qui est proposé dans le magazine qu'elle est en train de lire. Elle pense également à ce régime qu'elle avait commencé il y a quelque temps. Isabelle a la sensation de pouvoir se contrôler à nouveau. Elle se dit qu'elle va y arriver cette fois-ci et qu'elle sera mince. Elle est pleine d'espoir. Elle rentre alors dans la phase de restrictions alimentaires et de régimes excessifs qui ressemblent par bien des aspects à ce que sa copine, Sylvie, anorexique, s'impose régulièrement.

En quelques heures, entre sa crise de boulimie, et ses résolutions de régime et de restrictions alimentaires excessives, Isabelle est passée d'un état de désespoir à un sentiment de contrôle quasi euphorique. Elle est passée du sentiment de ne rien valoir à l'espoir d'enfin y arriver. Les pensées qu'elle a dans sa tête à ce moment-là sont : « je peux y arriver... Je vais de nouveau être mince... Ça va être bon, ça va être bien... Je vais résoudre ce problème... Je peux le faire... »

Commence alors la phase de souffrance durant laquelle Isabelle applique ses bonnes résolutions de façon excessive. Cela fonctionne quelque temps mais elle finit par craquer. Elle perd un peu de poids, mais trop lentement à son goût. Elle a le sentiment que les efforts nécessaires sont sans commune mesure avec le résultat. Et que la récompense qu'elle désirait ne viendra sans doute jamais. L'euphorie des bonnes résolutions a disparu. Isabelle commence à être envahie par des pensées défaitistes : « C'est trop dur... Je n'y arriverais jamais... Ça ne marche pas... J'en ai marre... C'est pas juste... ».

À cette phase de souffrance et de perte d'espoir succède tout à coup une phase de ras-le-bol dans laquelle son esprit est tout à coup envahi par un « je m'en fous ! Je m'en fous de ce qui va arriver ! Je vais me faire plaisir. Je vais faire ce que je veux. ». À ce stade, le perfectionnisme d’Isabelle s'envole. Elle oublie tout. Elle s'en fout. Elle ouvre la porte de son frigo et plonge sur n'importe quoi pour se rassasier...

C'est trop souvent cela la vie d’Isabelle. Elle oscille sans cesse entre ces deux états extrêmes. À une extrémité, il y a le régime, le sens de la perfection absolue et à l'autre extrémité, le sentiment de révolte contre la privation et le manque de gentillesse à l'égard de soi-même imposé par ce régime trop dur.

Les crises boulimiques ne peuvent être compensées que par des restrictions alimentaires et des régimes excessifs et à leur tour les régimes excessifs ne peuvent être compensés que par des phases d'abandon alimentaire total.

C'est ça le problème d’Isabelle, sortir d'un cycle dont les deux extrémités la renvoient invariablement l'une vers l'autre et inversement. Et ainsi de suite.

Voici comment une personne tombe lentement, mais sûrement, dans le cercle vicieux de la boulimie.

J'explique tout cela en détail dans mon livreje développe les dernières découvertes scientifiques faites au sujet de la boulimie et de la très grande difficulté de s'en sortir seul car vous faîtes face à un phénomène physiologique déséquilibrant pour l'organisme, sur lequel votre volonté n'a que peu de prise.

L’erreur de votre cerveau

Votre cerveau se trompe !

Depuis quelques années, la médecine peut analyser l’activité du cerveau d’une personne en « live » en mesurant les flux électriques et sanguins dans le cerveau grâce entre autres à la pose d’électrodes sur la tête du patient. Cela s’appelle « l’imagerie cérébrale ».

L'imagerie cérébrale pratiquée sur le cerveau de sujets anxieux exposés à un stimulus angoissant montre une activité intense du système limbique et une circulation anormalement réduite voire quasi absente vers le cortex préfrontal. L'exposition à un même stimulus angoissant chez des sujets sains montre une circulation de l'information équilibrée entre ces deux parties du cerveau.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie concrètement, que le sujet boulimique tourne en boucle entre ses émotions et ses souvenirs (le système limbique) sans être capable de faire intervenir sa capacité d'analyse de l'événement (le cortex préfrontal) alors que le sujet sain utilise son cortex préfrontal pour analyser les informations présentes en rapport avec sa mémoire émotive et pour mettre fin à ses ruminations mentales négatives et à ses pulsions boulimiques.

En clair, grâce à la méthode que je vous propose, votre cerveau qui pense (cortex préfrontal) va enfin reprendre le contrôle et arrêter immédiatement les ruminations négatives et la montée des pulsions boulimiques quand il n’y a pas de raison valable et même dans des situations de stress. Cela mettra fin aux ruminations mentales de type boulimique dont vous souffrez et permettra à votre organisme de récupérer son équilibre au niveau de la sensation de faim et de satiété. Votre organisme tout entier pourra alors revenir à un état d'équilibre normal. Vous sortirez enfin du cycle boulimique.

Cerveau - système limbique - cortex préfrontal

Le système limbique et le cortex préfrontal ?

Le système limbique est localisé au centre du cerveau. C’est une des parties du cerveau les plus anciennes en termes d'évolution. Le système limbique comprend 2 parties importantes : l’amygdale et l’hippocampe.

L’amygdale est le centre de nos émotions (L’amygdale du cerveau n’a rien à voir avec les amygdales dites « palatines » visibles au fond de la bouche et dont on opère souvent les enfants).

L’hippocampe est le siège de la mémoire des souvenirs conscients de notre vie.

Le cortex préfrontal est la partie la plus évoluée du cerveau, située à l’avant du crâne. Cette région est le siège de différentes fonctions dites supérieures, notamment le langage, et le raisonnement. C'est une des zones du cerveau qui a subi la plus forte expansion au cours de l'évolution des primates jusqu'aux hommes. Elle est particulièrement développée et sollicitée chez l’homme. Lorsque vous organisez votre agenda, pensez à vos prochains achats, ou défendez avec conviction vos idées, les deux lobes du cortex préfrontal sont très actifs. En plus du raisonnement et de la planification, le cortex préfrontal module nos émotions (qui proviennent de l’amygdale). Les mouvements volontaires du corps sont également commandés par le cortex préfrontal.

Une méthode qui vous libère des émotions parasites

Enfin libre

La méthode que je vous propose vous permet d’agir directement au niveau du système limbique et de vous libérer définitivement les émotions parasites qui s’y trouvent. Cela rétablit la communication entre votre cerveau plus primaire, siège des émotions et de la mémoire (le système limbique) et celui plus sophistiqué de l’analyse intellectuelle des événements et du contrôle de votre comportement qu’est le cortex préfrontal.

Réfléchissez à vos pulsions boulimiques. Vous réalisez tout de même qu’elles semblent prendre leur source de quelque chose en vous que vous ne contrôlez pas. Vous avez beau essayer de vous raisonner, lorsque la boulimie s’empare de vous, vous n’arrivez pas à la contrôler. Et c’est normal. Parce que tout cela est déclenché par votre cerveau émotionnel (le système limbique) et que ce cerveau n’est plus contrôlé par votre cerveau « intellectuel » (le cortex préfrontal). Votre cerveau émotionnel court-circuite les sensations de satiété renvoyées par l’organisme. Votre cerveau émotionnel fonctionne dès lors en mode « automatique » négatif sans être relié à la réalité.

La méthode que je vous propose rétablit le lien entre votre cerveau intellectuel et votre cerveau émotionnel. Les images faites par des scanners le prouvent. Avec la technique que je vous propose, au fur et à mesure, la connexion se rétablit entre le cerveau intellectuel et le cerveau émotionnel et vous récupérez le contrôle de vos émotions. Ces émotions ne s’emballent plus et ne prennent plus le contrôle à votre place.

La différence entre quelqu’un qui souffre de boulimie et quelqu’un qui n’en souffre pas est très simple.

Tout le monde a l’esprit traversé de temps en temps par l’envie de manger pour compenser l’ennui ou le stress. C’est normal. Mais toutes ces méthodes qui essaient de vous apprendre à supprimer ce type de pensées se trompent de cible.

Il est normal pour un individu d’avoir de temps en temps l’envie de manger pour calmer son ennui ou son stress.

La différence entre une personne saine et une personne qui souffre de boulimie est que la personne saine ne va pas avoir une émotion liée à cette pensée. Son esprit va très vite passer à autre chose. La pensée négative et anxieuse n’aura durer qu’une fraction de seconde, c’est tout.
Par contre chez la personne qui souffre de boulimie, cette pensée va générer une émotion.

C’est cette émotion et pas la pensée elle-même qui va déséquilibrer cette personne et la mettre dans un état de pulsion boulimique. C’est donc l’émotion qui ne devrait pas naître qui est le problème.

Voilà pourquoi les méthodes qui se basent sur le raisonnement ne fonctionnent pas. Car elles essaient de désamorcer la pensée et pas l’émotion qui surgit de la pensée.

Pour arriver à provoquer ce changement, il faut désamorcer l’émotion qui est à l’origine du cycle de la pulsion boulimique dans le cerveau et cela ne se fait pas en essayant de vous convaincre à coup d’arguments logiques et rationnels comme de nombreuses autres méthodes tentent de le faire.

La bonne nouvelle est qu’il y a un moyen très simple d’agir sur le cerveau pour guérir cette hypersensibilité des émotions, directement, sans raisonner, sans penser, sans discuter. C’est cela que je vous propose.

Arrêtez de souffrir...

Réalisez-vous à quel point vos accès boulimiques vous empêchent de vivre pleinement votre existence. Les années de votre vie perdues à souffrir ne reviendront jamais. Alors n’attendez plus. Vous pouvez choisir d’en sortir très vite si vous avez la bonne méthode.

Imaginez si vous pouviez :

Enfin le bonheur !

Et bien, tout cela est possible très vite si vous décidez de passer à l’action maintenant tout de suite sans plus attendre.

Signature de l'auteur

Agissez tout de suite

Offre limitée EUR 99,00
EUR 48,95-

Le livre Stop à la boulimie !

Commandez tout de suite !

Paiement par Carte, Paypal, Chèque

Dans "Stop à la boulimie !", vous découvrirez :

  • Pourquoi les autres méthodes se trompent ? (page 7)
  • Pourquoi cette méthode n’est pas une méthode de plus (page 8)
  • Savoir « pourquoi » ne sert à rien ! (page 10)
  • Les chiffres de la boulimie en France (page 11)
  • La boulimie est une addiction comme la prise de drogue (page 11)
  • Faire communiquer des zones du cerveau qui ne communiquent plus (page 11)
  • Les effets à long terme de la boulimie sur votre santé (page 12)
  • Pourquoi les vomissements, pratique courante chez les boulimiques, entraînent-t-ils des problèmes cardiaques ? (page 12)
  • Un risque de problèmes très sérieux pour les reins (page 13)
  • Problèmes intestinaux (page 14)
  • Problèmes liés aux vomissements et à l’acide gastrique (page 14)
  • Les effets sur les règles (page 14)
  • La boulimie et l'ostéoporose (page 14)
  • Problèmes dentaires (page 15)
  • Risque accru de certaines maladies (page 15)
  • Les autres effets de la boulimie (page 15)
  • Pourquoi les boulimiques sont principalement des femmes ? (page 15)
  • Le cerveau d'un homme serait plus capable de maîtriser le désir de manger contrairement à celui de la femme ? (page 17)
  • La boulimie et les traumatismes sexuels (page 18)
  • Le nombre de calories ingérées lors d'une crise de boulimie (page 19)
  • Le vomissement forcé (page 19)
  • L'utilisation de laxatifs (page 20)
  • Boulimie et dépression (page 20)
  • La boulimie est-elle une maladie ? (page 21)
  • La boulimie, une affaire de volonté ? (page 22)
  • Pourquoi selon moi, la psychothérapie n’est pas une solution ? (page 22)
  • Les traumatismes du passé, causes de la boulimie ? (page 24)
  • Les effets pervers des thérapies de groupe (page 25)
  • Ne pas y arriver seul (page 26)
  • Ne vous trompez pas sur votre sentiment de contrôle de la situation (page 26)
  • La pensée positive (page 26)
  • La volonté (page 27)
  • La boulimie ne semble pas si dangereuse (page 27)
  • Comment ne pas devenir toxicomane au sucre ? (page 28)
  • Arrêtez de croire au mythe du poids idéal (page 29)
  • Cela fait trois ans maintenant et je n’ai plus eu de crises de boulimie. (page 38)
  • EXPLICATION SCIENTIFIQUE DE LA MÉTHODE (page 39-42)
  • Découvertes récentes de l’imagerie cérébrale (page 39)
  • 3 intervenants dans notre cerveau (page 39)
  • Qu’est ce qui « déraille » ? (page 40)
  • L’amygdale, l’hippocampe et le cortex préfrontal (page 40)
  • Les thérapies verbales n’agissent que sur le cortex préfrontal (page 41)
  • Pourquoi les angoisses se gravent ainsi dans notre mémoire (page 42)
  • Mémoire sélective et émotion (page 42)
  • Le trajet court et le trajet long de la peur (page 43)
  • Poids de l’émotion (page 46)
  • Similitudes avec le R.E.M. (page 48)
  • Une action similaire aux antidépresseurs (page 49)
  • Une efficacité qui se justifie par le fonctionnement organique du cerveau (page 50)
  • LA MÉTHODE EN PRATIQUE (page 56-111)
  • Difficultés, résistances et blocages (page 112-117)
  • Les rechutes (page 118)
  • Conclusion : Vous êtes guéri(e) (page 119)
  • Annexes (page 120-138)


 OFFRE LIMITÉE 

Le livre Stop à la boulimie !

Si vous commandez aujourd’hui, vous pouvez bénéficier encore de 50% de réduction avant que cette offre spéciale n’expire.

Au lieu de payer 99 EUR, vous ne payerez que 48,95 EUR mais cette offre est limitée !
(Code de réduction FE-953798)

Profitez vite de l'offre limitée à prix réduit !

Commandez tout de suite !

Paiement par Carte, Paypal, Chèque

Si vous êtes encore sceptique,
Essayez la méthode que je vous propose avant de la juger
. De toute façon, vous avez une garantie totale de remboursement 30 jours
si vous n’êtes pas satisfait.

Garantie
satisfait ou remboursé 30 jours

Satisfait ou Remboursé

Je pars du principe que vous avez le droit d’essayer la méthode que je vous propose sans prendre de risque. Donc si vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez demander le remboursement intégral de votre achat.

C'est aussi parce que je suis certaine que ce livre vous aidera que je n'ai pas hésité une seule seconde à vous donner une garantie totale "satisfait ou remboursé 30 jours". C'est à dire que si vous êtes insatisfait(e) et qu'il ne vous apporte aucune aide, vous serez remboursé(e) intégralement. Cette garantie est valable dans les 30 jours qui suivent votre achat.

Et vous ne devez pas justifier la raison de votre demande de remboursement. Pourquoi ? Parce que j’estime que les problèmes de boulimie sont une affaire personnelle qui ne regarde que vous et que dès lors vous n’ayez pas à justifier cette demande de remboursement.

L’achat de mon livre est donc absolument sans aucun risque pour vous.

L'auteur

Signature

Profitez tout de suite de cette offre exceptionnelle et limitée !

Commandez tout de suite !

Paiement par Carte, Paypal, Chèque

Vous pouvez démarrer cette méthode tout de suite dans les 5 minutes qui suivent !
Pas besoin d’attendre un courrier par la poste car vous pouvez la télécharger tout de suite.

Vous recevez votre livre tout de suite...

Téléchargement immédiat

Commandez &
téléchargez votre Ebook
dans les 5 minutes !

Profitez tout de suite de cette offre exceptionnelle et limitée !

Commandez tout de suite !

Paiement par Carte, Paypal, Chèque

Questions ?

Encore des questions ?

PAIEMENT : Quelle garantie ai-je par rapport à mon paiement ?

La vente se fait par Carte Bancaire, par Carte de Crédit ou par Paypal et tout est géré par Paypal.

Après avoir cliqué sur le bouton "Commander" de cette page, vous arrivez sur le site de paiement Paypal.
C'est indiqué sur la page par le logo suivant :

Paypal PAiements Sécurisés

C'est une garantie totale pour vous en tant qu'acheteur.

Quand vous achetez sur un site par Paypal, Paypal garantit la transaction et vous pouvez toujours demander à Paypal d'annuler la transation si vous avez un problème avec l'achat.

C'est la garantie que donne Paypal.

Donc acheter via Paypal élimine tout risque de ne pas recevoir votre achat pour vous l'acheteur.

DISPONIBILITE : Comment ça se passe pour que je recoive tout de suite mon livre après l'achat ?

Après la vente, vous recevez tout de suite un email de confirmation qui vous indique le lien où vous pouvez télécharger le livre immédiatement et encore pendant les 24 heures qui suivent votre paiement.

LECTURE DU EBOOK : Comment puis lire votre ebook sur mon ordinateur ? ai-je besoin d'acheter un progamme spécial pour cela ?

Le ebook vous est livré en format pdf. Ce format est lisible par tous les ordinateurs qu'ils soient Pc ou Mac. Le programme qui le lit est installé sur 99,9% des ordinateurs et si ce n'est pas le cas, il est téléchargeable gratuitement ici

EBOOK ou FORMAT PAPIER : Si je commande votre livre, l'aurais-je uniquement sous Ebook ou l'aurais je aussi sous format papier ?

Le livre est distribué sous format ebook.

Mais il peut être imprimé très facilement sur votre imprimante.

L'avantage du ebook est la navigation dans le livre. En effet la table des matières est très complète et chaque paragraphe y est mentionné et renvoie, si on clique dessus, directement à la page concernée.

De plus en achetant un ebook, vous faites un petit geste pour la planète en évitant la consommation de papier, en évitant le CO2 du transport d'un livre papier chez vous.

Profitez tout de suite de cette offre exceptionnelle et limitée !

Commandez tout de suite !

Paiement par Carte, Paypal, Chèque